Lenola

Guide de l'épicerie fine

Les miels les plus chers du monde

| 0 Commentaires

mielsDans pratiquement chaque pays, il existe une production de miel. Comme pour tout produit, il existe des différences de qualité qui permettent d’expliquer des prix différents. Mais, certains de ces miels s’échangent à des prix exorbitants. Parfois même, il est pratiquement impossible de s’en procurer. Nous nous sommes intéressés au classement des miels les plus chers du monde, pour expliquer comment ils peuvent atteindre de telles valeurs.

Le miel sauvage de Bachkirie

Il semblerait que le miel le plus cher du monde soit originaire de Bachkirie, une région russe restée relativement sauvage. Ce miel ne peut provenir que d’essaims d’abeilles sauvages. Les chasseurs de miel créent au mieux les conditions idéales pour que ces essaims viennent s’installer dans des arbres qu’ils ont creusés. Les abeilles vont butiner uniquement des fleurs sauvages et produire un miel très pur. Le chasseur viendra ensuite récolter uniquement la quantité qui ne manquera pas à la ruche pour passer l’hiver. Il va parcourir de très grandes distances car chaque ruche est distante des autres pour que chacune ait un territoire suffisant. Il n’est d’ailleurs pas rare de rencontrer des animaux dangereux comme les ours, friands de miel, au cours de cette récolte. Les quantités de ce miel étant relativement faibles, il se vend jusqu’à 200€ le kilo à Moscou.

Le miel du Yémen

Au Yémen, l’apiculture est une affaire de famille. Dans chaque village ou presque, on veille en permanence sur les ruches en bois ou en terre cuite, afin d’éviter les pillages. Le Yémen est, en effet, le second pays le plus armé au monde, avec 60 millions d’armes en circulation, et un niveau de vie moyen très bas. Dans ce pays aride, les abeilles butinent essentiellement les fleurs du jujubier sauvage, et ce, durant une période assez courte. Le miel ainsi produit est vendu aux enchères dans le pays, en moyenne à 90$ le kilo, ou à Dubaï, pour 200$. Pourtant, il n’est pratiquement jamais utilisé comme sucre. Les cheikhs en donneraient à leurs chameaux pour les stimuler avant une course de vitesse. Sa rareté pourrait expliquer ce prix, mais une autre raison existe. Ce miel spécial aurait de nombreuses propriétés médicinales dont on trouve trace jusque dans le coran. Il s’agit donc d’une substance médicale traditionnelle.

Le miel de l’Opéra de Paris

Alors que l’on nous parle régulièrement du déclin de la production de miel en France ou dans le monde, il existe pourtant des lieux où l’abeille est en parfaite santé. Loin des pesticides et de la monoculture, elle trouve toute la nourriture nécessaire dans les grandes villes. On y recense, effectivement de très nombreuses espèces de fleurs et en grande quantité. La ville de Paris, par exemple, a fait installer des ruches sur les toits de certains de ses bâtiments. Entre 2500 et 3000 pots sont produits sur L’Opéra de Paris. Ce miel, de bonne qualité, est surtout rare. Il est conditionné dans de tout petits contenants et vendu aux touristes pour une somme qui semble déraisonnable. Le pot de 125 g part à 15€, ce qui donne 120€ le kilo, et donc l’un des miels les plus chers du monde.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.